LES GENS DU BETHUNOIS

DIALOGUE
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'écologithèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HCH

avatar

Nombre de messages : 251
Age : 56
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: L'écologithèque   Sam 18 Sep 2010 - 10:26

INTERVIEW D'AURÉLIEN BERNIER PAR L'ÉCOLOGITHÈQUE

Par le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP).
Aurélien Bernier est l’auteur, avec Michel Marchand, du livre Ne soyons pas des écologistes benêts, dans la collection Les petits libres des éditions Mille-et-une-nuits, premier livre d’une nouvelle collection du M’PEP.

Chroniqué sur L'écologithèque le 25 août 2010.

Question - Aurélien Bernier vous êtes l’auteur avec Michel Marchand de Ne soyons pas des écologistes benêts, paru aux éditions Mille et une nuits. En quoi les écologistes pourraient-ils être benêts ?

Aurélien Bernier - Pour commencer, il ne faudrait pas dire « les écologistes », qui sont loin de former un ensemble cohérent. Certains écologistes sont par contre directement concernés par le titre du livre. Les écologistes benêts sont d'abord ceux qui ne veulent pas faire de politique, comme si tout se jouait sur le plan individuel et moral. Ce sont également des écologistes engagés dans des partis, mais qui prônent la révolution du brossage de dents. À l'image des socio-démocrates, ils veulent simplement aménager le système en jouant là encore sur les comportements individuels (fermer le robinet lorsqu'on se brosse les dents, trier ses déchets...) et en verdissant le capitalisme. On ne touche pas aux logiques d'exploitation des hommes et de la planète, on remplace juste les énergies fossiles par des renouvelables, les véhicules traditionnels par des voitures électriques. La caricature de l'écologiste benêt est Arthus-Bertrand, dont le discours est politiquement vide, moralisateur, mais qui est financé par une grande multinationale (Pinault Printemps La Redoute - PPR). Il n'y a pas de hasard. Si M. Pinault, l'une des plus grandes fortunes de France, finance le film d'Arthus-Bertrand, c'est que ce discours lui convient parfaitement. Il laisse intact ses privilèges, il détourne l'attention. À l'inverse, je serais très étonné que le groupe PPR fasse de la publicité pour notre livre !

(…)

Pour lire la suite, cliquez ici : http://www.m-pep.org/spip.php?article1887
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'écologithèque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DU BETHUNOIS :: Actualités-
Sauter vers: