LES GENS DU BETHUNOIS

DIALOGUE
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les fonds de réserve des retraites en péril....

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 241
Age : 48
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Les fonds de réserve des retraites en péril....   Sam 13 Juin 2009 - 20:09

LES FONDS DE RÉSERVE DES RETRAITES AU PÉRIL DE LA FINANCE

Par le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP)

Le 13 juin 2009.

Article de Pierre Mascomère, actuaire consultant, paru dans le quotidien aef.info du 21 avril 2009, publié ici avec l’autorisation de l’auteur.

Pour accéder à l’intégralité du texte ou l’imprimer, cliquez ici : http://www.m-pep.org/spip.php?article1359

Les fonds de réserves liés à la retraite par répartition, le FRR (Fonds de réserves des retraites) ou les réserves de l’Agirc et de l’Arrco, enregistrent, fin 2008, de sévères moins-values : 20 % de moins pour le FRR par exemple. La raison de ces reculs est la forte exposition de ces fonds aux actions. Environ 25 % pour les réserves Agirc-Arrco, au-delà de 50 % pour le FRR.

Pourtant, le FRR répondait à tous les critères édictés par les financiers pour un fort investissement en actions : placement pour une très longue durée (plusieurs dizaines d’années) : absence de date butoir pour l’utilisation des fonds épargnés, absence de montants minimaux prédéfinis pour la valorisation du Fonds, etc.

La crise financière bouscule aujourd’hui les « fondamentaux » et les principes mis en avant par les financiers. Ainsi en va-t-il de l’affirmation péremptoire de la quasi totalité d’entre eux selon laquelle pour des placements à long terme, l’investissement en actions serait toujours supérieur aux placements en obligations.

Depuis une dizaine d’années, la différence importante de rendement constaté entre les placements actions et les placements obligations empêchait toute réflexion sereine. Aujourd’hui, les chiffres de 2008 sont tombés. Ils sont sans appel : avec la chute récente des marchés d’actions, le rendement depuis 1970 des obligations est partout devenu supérieur à celui des actions.

Mais pourquoi ces financiers « avisés », étaient ils persuadés de la surperformance à long terme des actions ?

Pour accéder à l’intégralité du texte ou l’imprimer, cliquez ici : http://www.m-pep.org/spip.php?article1359
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gensdubethunois.positifforum.com
 
Les fonds de réserve des retraites en péril....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noyaux pour les fonds de tartes
» Pétition : Main basse sur nos retraites
» Préserve ta langue de ce qui est mauvais, et tes lèvres du langage de tromperie
» 6ème CIR (Compagnie d'Intervention de Réserve)
» Fonds d’écran de Noël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DU BETHUNOIS :: Définition de la gauche-
Sauter vers: