LES GENS DU BETHUNOIS

DIALOGUE
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE DECLIN de la gauche ?

Aller en bas 
AuteurMessage
PACA

avatar

Nombre de messages : 840
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: LE DECLIN de la gauche ?   Dim 9 Aoû 2009 - 1:05

Les stars de la gauche se sont suicidées


C’est la pleine lune, il n’a pas neigé sur Pluton mais sur Yesterday. Un long manteau blanc enveloppe mes souvenirs et de cette époque, je retiendrai la prestance de ces anciens, les valeurs, les grands personnages, Malraux, De Gaulle, Mendès, Schumann et j’en passe, des hautes personnalités formées aux humanités autant qu’à la science et aux savoirs faire. Des professeurs respectables et respectés. Des politiciens pas tous honnête mais ceux qui le furent avaient un sacré sens de l’Etat et, par extrapolation hégélienne où le fantôme de Kojève se réveille, un sens de l’humain. Qu’ils soient communistes, gaullistes, socialistes ou radicaux, ils avaient de la trempe nos anciens, de la vertu à revendre, même si leur rigidité imposa le grand basculement des années 1960. Un moment d’émancipation pour la jeunesse, promesse d’un âge nouveau, mais aussi un aggiornamento pour les élites. Un rappel au nouvel ordre. Gérer le système technicien. En 1969, les nouvelles dispositions pour l’ENA furent édictées. Moins d’humanité mais plus de technicité.


Rien ne prédestinait Michel Rocard à devenir le chantre de la taxe carbone. Rocard, énarque en 1958, formé aux humanités d’antan et maintenant un vieux sénile, en mission commandée par un pouvoir suspect, au nom de l’écologie, du réchauffement climatique. La taxe carbone, qui touchera les prolétaires, les classes moyennes, autant que les riches, est une négation des principes fondateurs de la république décidée il y a un siècle, avec un impôt progressif sur le revenu qui permet de répartir le poids de la fiscalité sur les plus aisés. Ce reniement est une véritable trahison des espérances socialistes et radicales des temps anciens, et de ce moment mitterrandien en 1981. Michel Rocard s’est suicidé sur Yesterday. Rocard, l’un des pères de la gauche s’est suicidé et nous sommes orphelins, nous les gens de gauche. Mais c’était prévisible, de la part du créateur de la CSG qui rompt avec le principe de l’impôt sur le revenu. La taxe carbone est pour le peuple. Rocard aurait-il quelque revanche à prendre sur le peuple ? Rocard n’aime pas le peuple en vérité mais il est de gauche. En fait il n’est pas de gauche mais il n’a jamais eu le courage de rompre avec sa famille. Un lâche ce Rocard, qui du reste s’est suicidé, l’un des pères de la gauche s’est suicidé mais devons nous pleurer sa mort et léguer quelque épitaphe sur sa tombe, nous de gauche qui savons maintenant quel fut ce personnage ? Rocard, ce vieillard sénile qui croit au combat contre le climat, qui nous voit en assassins de la planète, qui désigne quelques banquiers comme seuls fautifs de la crise et voudrait les pendre. Mieux vaut nous dépendre de ce Rocard et carrément le pendre bien qu’il se soit déjà pendu. Notre père est mort. Ne prions pas, il ne mérite pas d’être accueilli au paradis, lui qui commit tant de crimes contre l’esprit de gauche.


Dany fut bien de gauche, l’incarnation du grand frère de nos espérances. Déterminé, avec sa légendaire figure de poupon défiant la maréchaussée gaullienne. Que de périples et rebondissements, Dany le rouge le paria, pourchassé de nos terres par la police républicaine en pleine frénésie d’inquisition contre le gauchisme. Puis le retour en grâce et la nouvelle notoriété de Dany devenu notable européen. Dany, lui qui fustigeait les cocos, dénonçant les crapules staliniennes, Dany, revenu de ses combats, et maintenant apparatchik de la nouvelle écologie, prêt à défendre cette taxe carbone digne de l’héritage bureaucratique soviétique et de cette planification gaullienne qu’il a combattu naguère. Dany, un autre suicidé, un autre repenti des rêves gauchistes, gagné à la cause de l’infâme bureaucratie fiscale qui se dessine maintenant. Dany est mort. Notre grand frère est mort. Pourquoi s’est-il suicidé ? Une barricade en forme de madeleine de Proust nous projette vers ces années de poudre. Et nous sommes consternés. Pas d’explication. Dany est mort et nous ne savons pas pourquoi. Et nous n’avons même pas droit à une cellule psychologique. Dieu que le monde est mal fait.


Jack ? Il n’y a personne qui répond. Jack n’est plus là ? Lui aussi se serait suicidé ? Je veux pas le croire. Jack, le ministre de la Culture aussi réputé que Malraux, l’inventeur de la fête de la musique, le promoteur de la culture pour tous et sans conditions, de la diva d’opéra au moindre rappeur de banlieue, Jack, tant d’espoirs quoique, je me fais un film, Jack a fini par dévoiler son vrai visage en soutenant la loi Hadopi qui pourchasse les pauvres internautes pour remplir les poches des puissants de la chanson et du cinéma, des puissants qui n’ont rien de plus que les autres, juste un peu plus de talent et surtout la machine médiatique et capitalistes qui les supporte et qui insupporte les gens de gauche qui n’aiment pas le profit quand il n’est pas justifié et qui n’aime pas la police qui vient saisir l’ordinateur ou espionner la navigation. Jack s’est fait le complice de ce système digne des années Pétain ? Jack s’est suicidé, avec Michel et Dany, c’est pas possible mais c’est ainsi. Doit-on pleurer Jack ? Non, après tout, il n’a été qu’une pièce du système. Il n’a jamais été de gauche. Et puis, ceux qu’il a soutenus, les gens de réseaux, on ne sait pas qui, quelques (je censure mais les gens au courant savent) n’iront pas lui dresser quelque couronne, car il n’y a pas de plus ingrat que les parvenus qui croient que tout leur est dû parce qu’ils ont un peu de talent et de l’entregent et qui sont insatisfaits car leur soif de reconnaissance est interminable alors que leur carrière est achevée autant que leur talent est très limité. Jack est mort, il lègue à la société ce système des parvenus.


Et Julien ? Le socialisme s’est voulu un humanisme. Etre humain en cette ère de folie hyper moderne, c’est au minimum contrôler ses passions, ses envies, ajuster ses dépenses. Et pourtant, tel un camé en quête de drogue, Julien Dray s’est pris d’une frénésie de luxe comparable à celle d’un junkie face à sa dose. Il lui fallait des dizaines de milliers d’euros pour assouvir ce qu’on doit considérer comme des vices et dont la légitimité concerne les stars car elles ont de quoi payer. Julien s’est flingué avec sa passion des montres. Notre frère Julien n’est plus là. Nous sommes désorientés. Vers qui se tourner ?


Et Paul, le préposé à la santé. Il ne va pas bien. Pas plus tard que le 24 juillet, on peut lire une courte tribune écrite par Jean-Marie le Guen, député socialiste, responsable des questions de santé pour le PS, vice président de l’Assemblée nationale, qui dit que malgré les 96 millions de doses de vaccins, nous ne serions pas prêts à gérer la pandémie en France. Qu’il faudrait se mobiliser pour agir, informer, car la grippe A est une menace, qu’elle peut muter, qu’il peut y avoir des tas de morts. Mobilisation générale du peuple français. On se croirait en guerre. Paul est prêt de l’asile. Il a perdu la tête. Le socialisme n’a jamais eu pour vocation d’affoler les gens et de créer les dispositions pour le profit des industriels, enfin, pas le socialisme français. Le national socialisme c’était autre chose. Paul est mort mais ce n’était pas une star et il sera ressuscité par la grâce de l’esprit malsain de qui vous savez. Nous ne devons pas pleurer. Que faire ? Il n’y a plus personne.


Lionel nous a quitté un 21 avril, Jean-Luc Mélenchon s’en est allé se suicider dans une aventure sans issue, Arnaud Montebourg est sur une chaise roulante. Il ne reste plus que Martine et Ségolène. Pourquoi sont-ils morts, ces gens de gauche, ces Socialistes avec Dany ? Nous sommes orphelins, livrés à la folie d’un système. Il ne reste plus qu’une cinquième colonne à gauche, qui doit assumer la responsabilité de l’avenir des valeurs humanistes de gauche. Les frangins de mai ont cinquante ans. Ils sont les héritiers et les seuls à pouvoir maintenir quelques valeurs alors que les anciens de la gauche ont trahi et se sont suicidés. Mais la gauche doit aussi, et c’est son ressort essentiel, être portée par les aspirations citoyennes. Et franchement, avec l’âge des modes et de l’hyperconsommation et des médias de masse et de la sous-culture, le citoyen de gauche s’est dissous dans le darwinisme culturel des valeurs de merde du capitalisme de masse.

" DUGUE "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdelocon.forumjonction.com/index.htm
José

avatar

Nombre de messages : 235
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: LE DECLIN de la gauche ?   Dim 9 Aoû 2009 - 15:42

Continu à défoncer les socialistes PACA, ça te permet surement quelques dernières erections qui, je l'espère sont suivies d'effet.

Quand tu auras fait le point sur ce que cela apporte à ta psychanalyse, tu viendras nous en faire part ou tu dissimuleras cela sous un de tes sempiternels degeulis sur le seul parti de gouvernement à gauche....

A moins que ce soit une critique constructive pour notre bien?

Comme celle que fait l'ensemble de la presse, des unniversitaires et de tout ceux qui ont interet à sucer jusqu'à la moelle le pouvoir politiquo économique en place, avoir quelques miettes c'est ça que tu vises?

Pitoyable, dirigé et frustré De Gaulle ( encore un nom qui doit te faire b.....) disait: la vieillesse est un naufrage... tu devrais rejoindre les cannots de sauvetage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Nombre de messages : 840
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: LE DECLIN de la gauche ?   Lun 10 Aoû 2009 - 1:57

José est comme les autruches ..la tête dans le sable il ne veut rien voir et rien entendre ...ca permet dans cette position de mieux se faire sodomiser par les caciques de ce reliquat de parti ...de notables ...

Dallongevile en taule ...ce n 'est rien... tout va bien madame la marquise...on ne savait pas , disait le president de region !

DRAY en examen tout va tres bien ...

Roccard charge les pauvres de la taxe carbonne ...Bravo selon JOSE !! !

Lang fayote avec Sarko et le soutient lors de la demolition du camp des emigres de SANGATTE... BRAVO dit encore José qui avale de plus en plus de couleuvres mais ne s 'en emeut pas ...

Jospin n 'a rien fait pour les retraites du PRIVE.... mais aidé de Martine il a, en obligeant les travailleurs aux 35 h, augmenté le cout du travail de 11% et subvenventioné avec nos sous, le patronat pour compenser les pertes de production...Belle gestion !
comme ça ne suffisait pas au patronat, il a aussi imposer la flexibilité du Travail aux salaries... et rendu precaire le travail en ne limitant pas le travail interimaire par l 'utilisation des quotas...et diminué le nombre d ' inspecteurs du travail

Mais JOSE ...aime ...car JOSE EST MASOCHISTE et le cul en l 'air et la tête dans le sable..il aime qu 'on lui fasse mal ...

REGARDES autour de toi ...José ! qui defends maintenant les travailleurs..surtout ceux du privé ??? LA GAUCHE frileuse , cumularde qui compte ses sous et ses mandats locaux... OU les syndicats.. les organisations... non gouvernmentales et les citoyens qui se regroupent entre eux pour se defendre ......seuls DERNIERS defenseurs contre la droite ? ? ? ? ?

Car LES CITOYENS croualants sous les impots ne peuvent plus compter sur ces elus de gauche qui trahissent LE PEUPLE et lui crachent a la gueule ...

Jose , bockel, besson , lang, kouchner ... a mettre dans le même sac ... a jeter a la VOLOGNE !

.Et BASTA ..cassez vous ! ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdelocon.forumjonction.com/index.htm
José

avatar

Nombre de messages : 235
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: LE DECLIN de la gauche ?   Lun 10 Aoû 2009 - 11:12

Je vois ce dont tu parles, je l'entends, comment pourrais je y échapper?

Les médias ne font que ressasser en permanence tout ce que tu rabaches depuis toujours comme une bonne vieille courroie de transmission de la pensée unique que tu es.

Je comprend que ça t'agace de savoir que jusqu'à la future pose de ton anus artificiel, Flajolet contiunura à venir te lutiner la boutique, de te rendre compte que tu marches au son des botes de la droite absolue, totale et qui gouverne avec ta complicité, ta collaboration active de frustré du socialisme, t'as un coté besson, kouchner ou bockel!


T'es aussi Rocardien dans ta haine de la gauche socialiste régionale que notre ex premier ministre quand il parle de Mitterand.

Sinon quand tu nous parles de grands élus de la gauche nationale comme DRAY ou Dalongeville... C'est sur qu'il n'y a pas de quoi être fier.

Le porte parole du groupe UMP à l'assemblée Lefevre n'est autre que le suppléant de Santini grand élu de droite irréprochable c'est d'ailleurs pour ça qu'il n'était plus député, Balkany premier proche de Sarko, premier à s'exprimer aprés le malaise de sa majestée dont la femme Isabelle est un modéle de sobriété est lui aussi d'une blancheur persil immaculée ( bizarement il n'est pas en taule comme Dalongeville il faut dire qu'il a d'autres reseaux le roi de Levallois).

Les syndicats dont tu parles, dernier refuge de la grande morale, les incorruptibles.... ne sont pas toujours aussi moraux devant les valises de billets...

Assomer d'impôts les français voilà bien un truc de socialos ça!

La prime pour l'emploi, la supression de la vignette auto, le réequilibrage des comptes de la sécu, c'est sur que ça concerne pas autant de monde que le bouclier fiscal: cadeaux honteux aux plus nantis d'entre nous!

C'est sur aussi que les dernières lois de décentralisation avec des tonnes de transfert de charge sans aucun transfert de thunes qui obligent les collectivités à augmenter l'imposition foncière alors que pendant ce temps là, la droite baisse l'impôt des plus riches : ça aussi c'est la faute des présidents de Régions!

Alors je veux bien prendre un bain dans la vologne et te laisser exprimer ta haine de débris, mais à mon avis t'es plus proche que moi de l'oraison funébre!

Donc je vais attendre, patiemment, que tu te noies dans ta rancoeur, dans ta frustration mais en attendant tu ne décolleras pas de si tôt le sparadrap socialiste collé sur tes doigts de larbin.


Dernière édition par José le Mar 11 Aoû 2009 - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Nombre de messages : 840
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: LE DECLIN de la gauche ?   Lun 10 Aoû 2009 - 14:29

"Il ne reste plus qu’une cinquième colonne à gauche, qui doit assumer la responsabilité de l’avenir des valeurs humanistes de gauche...."

OUI il ne reste plus que les associations humanitaires, charitatives et syndicales pour essayer de defendre les restes de nos libertés et notre dignité .

Car il est evident qu 'on ne peut plus compter sur le PS ..trop occupé a ses batailles de couloirs et ses sieges de deputés perdus dans le nouveau charcutage des circonscriptions.

Les LANG, BOCKEL, BESSON, DRAY, ROCCARD et tant d 'autres font du mal au PS en trahissant les valeurs humanistes et laïques....

Alors reveillez vous !

Dénoncez les, et AGISSEZ au lieu se subir l 'opprobe qui rejailli sur vous !

Clarifiez, assainissez la situation !

Délimitez le camps et les clans et au besoin VIREZ les brebis galeuses et les carrieriste profiteurs...souvent larbins des caciques et des notables a vie qui s ' accrochent a leur poste et cumulent les mandats et les fonctions ...

Definissez enfin une strategie coherente et realiste enfin d 'avoir en France un vrai PARTI D' OPPOSITION basé sur un choix idéologique.

Entre le capitalisme qui ne profite qu 'aux plus riches et la societé étatique qui ecrase le peuple au profit des Partisans il y a dans cet eventail des choix a faire... IL est urgent de tracer de nouvelles voies...

Et enfin il y aura en France un vrai parti d' opposition !

Et pour ta gouverne , José saches que si je vis aussi longtemps que mes parents , j 'en ai ecore pour trente ans a dénoncer vos frasques et votre double langage... sauf si vous changez...évidemment ..mais j 'ai des doutes !

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdelocon.forumjonction.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE DECLIN de la gauche ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE DECLIN de la gauche ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre
» PRG : Parti Radical de Gauche
» PG : Parti de Gauche
» Memento TAP, Fesse droite Epaule, gauche...
» Etre de gauche rend-il intolérant et peu généreux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DU BETHUNOIS :: Définition de la gauche-
Sauter vers: